Tuesday, 17 October 2017
http://www.zoofirma.ru/
http://www.zoofirma.ru/

TELECHARGEMENTS

 
Documents utiles   Banque de projets
 

Vision gouvernementale :

« Construire une société de l’information moderne, inclusive et dynamique »

 1 – La téléphonie

Energie1

L’Office national des télécommunications (ONATEL) est l’opérateur historique du Burkina Faso

Le secteur des télécommunications a été ouvert à la concurrence en janvier 2006. L’ONATEL a été privatisé et acquis à hauteur de 51 % par Maroc Telecom la même année.

Dans le domaine de la téléphonie fixe, malgré la libéralisation du secteur, l’ONATEL reste le seul opérateur du pays.

Deux opérateurs de téléphonie mobile (Airtel et Telecel) se partagent le marché avec Telmob, le réseau mobile de l’ONATEL. A peu près 10 millions de personnes dans le parc d’abonnés mobiles en 2012 soit une croissance de 30% par rapport à 2011.

Il y’a peu, un appel d’offre a été lancé pour permettre l’entrée d’un quatrième opérateur de téléphonie mobile.

La concurrence a permis une forte baisse du coût des communications, aujourd’hui inférieur à 100 FCFA par minute; baisse qui s’est traduite par une augmentation du trafic qui a eu quelques répercussions négatives sur la qualité du service. Les opérateurs de téléphonie mobile comptent environ six millions d’abonnés

le taux de pénétration du mobile reste assez faible au Burkina Faso (64%), soit moins que la moyenne en Afrique de l’Ouest (70%) et loin derrière des pays comme le Sénégal (94%) ou la Côte d’Ivoire (92%).

 2 – Internet

FIBRE OPTIQUE

En matière d’accès Internet, l’ONATEL constitue, avec sa branche Fasonet, le principal opérateur. Sept fournisseurs d’accès Internet secondaires, reliés à l’ONATEL, opèrent également aux côtés de l’opérateur historique. Fasonet, Connecteo, IPSYS et Alink sont les plus actifs sur ce marché. L’ADSL est disponible au Burkina Faso depuis 2005. La couverture Internet à haut débit continue par ailleurs de s’étendre, notamment à travers la mise en place d’un réseau d’accès sans fil de type CDMA. Les débits demeurent néanmoins relativement faibles et il est régulièrement fait état d’interruptions de service. La population a une préférence pour l’internet mobile.

En 2013 on comptait 1 541 422 internautes soit une hausse de 180% par rapport à 2012.

 3 – Les opportunités d’investissements

Les opportunités d’investissement dans ce secteur sont :

  • Les Liaisons à la fibre optique, déploiement du réseau national Backbone, Internet haut débit
  • Le développement des technologies TNT, 4G, WIFI, WIMAX, V-SAT
  • Le développement de solutions mobiles (monétique, applications web, mobile TV)
  • L’accompagnement du projet E-Gouvernement et de mise en ligne des services publics (Data center, archivage numérique, sécurité informatique)

Agence de Promotion des Investissements du Burkina Faso

Ouaga 2000, Zone A, Avenue Pascal Zagré,03 BP 7030 Ouagadougou 03 - Burkina Faso
Tel : +226 25 37 44 49,
Email :  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Site Web : www.investburkina.com