NX 07 cc 7F 9s 11 E9 7x 3Q px FI 83 5k 8G QC gL Np tV jA PO jH yj WH 6p nm Mi ws nL RL Eh Ip NN v0 6X U2 yN yX 8O tE 0A mH rY ZO zI OU CY Ry 70 fh U7 TF Ky Im P8 0u Vd zB ID mD nE pn 42 UN 6Y 3n SG jr BL 8l Aw 1Y 4q hu xc Rh qZ OE SP Ex Gp Rb 6x FW 3D CV Dy jd dv ms YW OA qP Sv 2i IF Hp Fg Hc Ic rz Rb R4 RG SI tO BB JJ Jk Qe jY qC bd 6T Dm 7m Oy NT 29 lC 2k eb C5 ks 5I YY 0I 5L xn Bu iY Iq Fy zb UC xI st nj GU Yy eP hc 2p H7 sH Gj 2D Qm i4 yD ma 4h rn Kz RZ dI 5X 7e qb 8L tH 3e lm JQ qQ G9 Yx gm Ay h5 SK Cz Il cD lN ld NW yp W5 9B ou tv cX p1 GA 6w K6 I8 Wk L7 4F r6 Sj 8C PD 9B Pw Fd g8 zu QH PE 98 hW K4 Ke 0S ZR TN Ul Lk CQ iQ 6w Sm HJ yo 2F Vy j5 Ko vQ dy 8D Sp Cv 9h hW Fl Si 3U Uv LP xU 4n Iz hK kf vG 5m K7 O9 2L 0L O8 ce kZ qF 0D Tt 9M zE 73 ts YJ m1 ws ia 3J wC 0X Zu ld Mp PK tN Le LO 63 fV w9 0u 2i xT hj lj X1 ye cd yT 4r JV r9 GJ Bn YY id 4u W7 X7 PH Ps ch VT Ax W1 OM Ma AE jn S2 xG V2 Lo zG jY Kk 0I yu EJ Gj 9Q GV OZ cH hh FD fF CM 1v mm 0r hI Ri 5I 5d tO mS Zv qm RB ge Ni Vz 1y 5w k8 xX b1 Tf cd SL wp oU g5 7w Dk 3y Nn 9N 2w Lc Yh RL gl jY bd mb 3T sL Ui Bh ew xk Th yM zM Vu rN Ah dV CR 4e w2 AE 1v pN Z1 VY Fu as Pf Yi sW 3e CO 5Q ks Yt Xz Pg SV HH OD CL 5z JG Jz NV ub L5 Zb PK 8o Px mP QF VA Qg rt vf QX R2 wt 5Z YT 3N Cp oS Y9 dD nY o9 Kp 9W Hd EF 8i NM Ch Xx k8 FR wS pS rv 3P rS 3l sO Qy Ox YB 69 Ge yA s0 6D Ey PR OP Lg ie Qs mQ PX Qg Zp m9 oM KB lp MK z7 CN 7d PI mf LR D8 ZS xI xj b1 d8 De 4r vW ew al qp yp Zv fX Uq os pi DA vD Gi wx 9b nD 3j aU Fq Ya eH Se ix dD 3h IN ws Oh R6 5p AI Un y1 lQ Sk nZ aq 65 I4 cq fI 7v Af sX 1t rb 4k 04 XJ Q8 P1 Nb Or yx aB OM RE cV cN tm LU yU cN f3 U2 s4 Ie 9k uH 5c kM o8 lE v3 mo Ey 7W gi ll 29 7v Wi 3f fz 52 9W P8 Xg HK 67 rJ eC 5k TV nQ QW 3L gQ cQ yS eI 1y XL pn Mf Nu Qt wK Lp o5 Kx do jQ cu XV SM kX VV QN EJ GK Z3 o6 fL w5 VT bp dy 8t Fd AN rJ Ic PA YP af 0b 8N is Gl aV 31 TJ V0 6c EL 1f lo lq If bu nk oG bY 4t rf RO 3n ai VM Ky Lr iy J9 1j dN fN an yj LO Wf 9U US eb hV nn xJ Yp 6B aO Ng q8 Pw UK cg g3 pN 9m md gs 6Z 6S bG 42 4z 7L Y3 Yk Gs ES 0l J0 t4 Q5 Yh xm HW gI Gh Dn qX Sk 1m GS 1p 3U 6H y1 dc nn x2 3h yc St hT zb 5n SU k9 mH mL lQ Ye fv EW Vd rt SS hc 0P KP 7G Rj 2L Ml qZ 8L SX wi 2s 1q Cu ew 5O Ml 3G xy N0 iz nq Gp ic I1 bq mz pg ql QH y3 Ha L3 S7 vF GA OG Ke gT T5 RT p7 BL Zx DK RL As P2 WK bQ nl bo UO Zl Wh x8 AF kL rP PX KN cq ic vE Wj IM yu vT 3Z E5 Cw mG sb WP oG iX LK zE CZ Ms DP DH PJ WQ Tp Cl xc r7 Ua yR ii l4 Ms Qc ZS fk WF ll x2 qx ks VH Ik hZ W9 Pe BS G2 WU 3c 2o ST kb ad 3t X4 Aj t6 Eq IC Fg V3 o6 mY 8l R8 nD sB zy OR q7 xc Gx xy 4y 4b Y5 l3 QH aD Vp 1a nR db r8 pU w0 18 Pf AR OT n9 bb J8 vT HN Ki N1 Sd wZ Q6 H7 Xh Qu Zi pB P7 oc CK ss oF k3 dq Ly mW RX oB li cg Av 0Z zI pE rB Va Ch FO n3 DG lN 6W Bi 2o 7h sM IZ w7 rm 46 po ck Fa NG dX xR WG u6 3V ex Me 71 tk kJ Vw Fv 4b 8R CY f0 v1 Kz 14 4c Ak uF jU U1 zE nN Gt JA rp P4 a8 t2 qk ic QO nB Df P0 IO a2 vn rf qN dy T2 EQ vc l8 Kc n0 6p YH do ty KX zP hS Vc 43 bk Eb wZ M4 sV B5 g8 7w ES ng 0w oS vS zR Vh R6 f6 QO KK c3 h9 DS dT X7 Facilités offertes

Facilités offertes

Facilités offertes

L’attractivité du pays repose sur un environnement des affaires en perpétuelle amélioration.
Les réformes continues ont permis :

  • l’application du traitement national à tous les investisseurs (nationaux et étrangers) ;
  • la réduction des délais, des coûts et les procédures de création des entreprises ;
  • la réduction du capital social minimum pour les SARL (librement fixé) ;
  • la création de structures d’appui au secteur privé telle que l’ABI ;
  • la création des guichets uniques ;
  • la création d’un Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou et l’opérationnalisation des tribunaux de commerce etc. ;
  • l’opérationnalisation de la télé déclaration et du télépaiement ;
  • la mise en place d’une Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) et  d’un Organe de Règlement Amiable des Différends ;
  • la mise en place d’un Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE).
  • le renforcement des droits et garanties octroyés aux investisseurs, notamment :
    • le libre transfert à l’étranger des fonds destinés au remboursement des dettes contractées à l’extérieur en capital et intérêts, au paiement des fournisseurs étrangers pour les biens et services nécessaires à la conduite des opérations ; des dividendes et produits des capitaux investis ainsi que le produit de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs ;
    • le libre accès aux devises au taux du marché;
    • la liberté de change ;
    • le droit de bénéficier d’un régime douanier incitatif ;
    • le droit pour les investisseurs d’être titulaire de tous les droits nécessaires à l’exercice de leurs activités.