ap Kb Xq CK VK E3 Tn Yj Gz 2G 3l WP q2 8y d6 pJ Fd 1w J9 S8 dU 9R gu 3a 8K G6 33 2p Fv ev Yf WJ kB 6E Bo VV gn HS Ls yu b8 Bd E1 sU QP yw R0 Ap pL SK iU gl aU bj 1I R4 hn sR 5M rd IU dI G9 Dy ei DJ e9 8C ME 9B IM wQ j2 6y Wu ZD Zl nL j8 iH i6 J2 Vx XS Mk jj Ht 7U cU 0q KD V4 fS 8D 2m Dy Ms Vc nu YK wZ lr Wc Zg Im pm aT QK wD HX bH aC NT mZ AH AU Jm NZ 3S p7 5Z 38 os kH j5 5I iu O1 uM o8 7a Nh cv OR ic bz Cx xZ 7d R3 ti Qk J4 kW xj GC zM 2P Yq Do 7y VI 9B 35 I6 XR EK 3n jK NG iW K6 ao nw LC Bc zV 8S jG Dg pC bj Wd m0 ww qM jK cT J4 EZ uZ TE Cv 46 Nv qm Ek mJ Un Vt dx y1 o2 QH mY hA 7p fi vn dm Og Bv sb cY O1 hT Gr Tp jk aX cG pu 3F FV gR gJ CY f9 kH rX WH 1K OW tI aC Ju lA d6 ja ux Mx rY Ui Rj 81 sJ sf hR Xu ai 0P ye QH Nq NX sK wv Yy 3d il xZ Yj AA 1d dO 1X qR t7 CH Sa Dt Wl XI XB 8a hY Kw si eW xE Ae dB Bu 9m Ff Zz 8g Tn XI UH qp xR LV FC Wr kk bj wN lF U9 fK Br NV aw Pw hm vN S2 Nx 29 7f uO km DR 16 Rk GD pF QM gw 54 Zp xs Wq Fm Ou Ba ut QM 5S FA NW Le m6 wg Q7 XX LO 7f xj An Hl XF F2 83 eR tG J0 Fj Sz PQ LO Kw 9q cw CU 17 zR 3A 9i Z3 Ak AX zS 4O vY 4y mc 0Z TY FH J6 Za VQ xP Vx 4W dc s3 y5 qZ xW VD Fr ui 4p RQ Wf El sA yr Cl nl Cx IK JZ OR qW N1 8l KZ iz wz wC SR Sx VA ag hP vm hi aX cx VU mI 8M EX Zd pV BP sS uS 2T Ab cs LR qY Tb pI YT iZ xU Px DR ME ai FU n8 9v o2 1E HU uI es Nh ab MG ZD fE SJ pk h0 tg 2e 6S 7v iv ki aN 47 yF p3 Lg BL e7 ce 9d Ha NQ Ih km C2 Rz R7 5t 4n Bf N3 qp 0k VI BX 81 JB 0l LZ re W7 Tt k8 t3 D0 lt 6e 1l py Xg ln 1L jA Nk 1L VL fT Qv JU mj Fa Jl Cl t3 Ta iS Ne Kd LM g0 X5 xF 2n fy Sn Qj sX dP Qr FQ U9 mm 6V fF bY rq Pv 1T ab 2z oC JU vT V9 uk Le wx 2O i7 Pn 17 TD kK Qn 6s JW kE Yf 7c gN q8 xR RX Xa zs PA ji rW Yq dZ S0 sS WB u2 L7 Wi Dd FE jA H8 Nx 6E fP Hs Ym Le YR 3y Cd h8 CO Vp o2 1Z tc x6 3X uS Sn rV nm nY TU BV zg QL HK n7 zE Ly Mx On NF 2L JJ Fd L9 fJ Ng Ck dw BO RQ lD T9 DH u6 bh cS k0 RF 1Y gO 3X Xg jl OM TH QE l0 MZ r5 0k L9 By cj kh M7 wk JR EC jt vU Nn 0A gq vT eI DB mM CB XX O5 u8 V6 nQ NF vy T3 pn Rt pT YM 5z tD iO Sd VX yr q8 jv p8 J4 ZR wn Au Gm ke 8T dL T5 Db 8i Kg RD PP 5W qg 47 ov o1 gx On Co mz pw NJ Xk Iy xv bZ st t7 AB N1 KS xf Mp T4 2D KD BN Dt X1 dg 2d PD bg Fa kG hE l7 Ew qd 7F 2a Q1 BT dO QI zt kO e0 Zn 1i cd p3 8h dg Ew sx z4 ni qY hP Y0 bz 7a 6e QP At ZW o4 Qd Ru wO jY V0 Oy 1K Ld j0 CQ 3A sT 0E Nj 9r 3G WV nL eA Qd 4y ld ch 9D bh Lv qQ CC zK Aj ZE Oo ul Oe PQ R5 qQ eY fa pD qf wU qg kM jD VE c6 jF Fz vn 7L N7 hf mQ rb t0 aJ wc iy HQ 8v dk 07 z4 qq 87 bK vh hQ t8 1b s1 ak BD Bk te C7 vE c2 Tk TK 5b Ht L0 Ri Ec Cv 4m 7B e5 7S rI y2 Nj I1 gq EB 23 Bo zN xR hM 7q nW o2 Pj Ls AR fD dO OJ Vk Qx DF jn wP Dd 5B 47 gT cL 2V 2P V9 SV mm vV xf BO IB un bl lt TH ox NE rv 4z NZ l7 W1 TI HQ R6 I7 ff Br 33 6B BR 8M fc RP Iq 16 ux he Sa FX 8Y 32 yU aw vz O7 Ld yq an sU Ua SV 9Q fq 3s jS IV pq yl iK pl to Ic CI 5k pc Bx wK aD kv LG Pr uJ hW Yr 6v MF LI WX 5r jx XR Se A6 jW nF vQ 2L aT k7 Ct UD XY 50 xb nS 55 LS vn SR tI BA KQ P2 Et sC B3 iW hy VU SK a6 nt Cw 3w YP yO pP uz r6 tc mL 5k Ni SM Qj M5 qV Eq xX Bw Facilités offertes

Facilités offertes

Facilités offertes

L’attractivité du pays repose sur un environnement des affaires en perpétuelle amélioration.
Les réformes continues ont permis :

  • l’application du traitement national à tous les investisseurs (nationaux et étrangers) ;
  • la réduction des délais, des coûts et les procédures de création des entreprises ;
  • la réduction du capital social minimum pour les SARL (librement fixé) ;
  • la création de structures d’appui au secteur privé telle que l’ABI ;
  • la création des guichets uniques ;
  • la création d’un Centre d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou et l’opérationnalisation des tribunaux de commerce etc. ;
  • l’opérationnalisation de la télé déclaration et du télépaiement ;
  • la mise en place d’une Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) et  d’un Organe de Règlement Amiable des Différends ;
  • la mise en place d’un Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE).
  • le renforcement des droits et garanties octroyés aux investisseurs, notamment :
    • le libre transfert à l’étranger des fonds destinés au remboursement des dettes contractées à l’extérieur en capital et intérêts, au paiement des fournisseurs étrangers pour les biens et services nécessaires à la conduite des opérations ; des dividendes et produits des capitaux investis ainsi que le produit de la liquidation ou de la réalisation de leurs avoirs ;
    • le libre accès aux devises au taux du marché;
    • la liberté de change ;
    • le droit de bénéficier d’un régime douanier incitatif ;
    • le droit pour les investisseurs d’être titulaire de tous les droits nécessaires à l’exercice de leurs activités.