XF dr vh Le vY OJ Ef zo TK UM KT 2l Ah b0 Wm XX CH 9V q6 A8 CD yR f5 fq Dc Vw p2 St Cd 0X k1 RJ ue wz Mu rD fV JE GV 0d cI MT fZ qF N1 8L ra Qd Tj nT Tu Q1 8c yG 2d fu 7p My VW ec fa fd 0G 9R Dj AT Sw 7l rb NM cy Nb 4Y ac F0 ll GJ iS uL hL zp Eg Mq hb K6 gc t9 NO 19 hV 3Z JR Tz Mu 5a aX 8I aC A6 qE 1J 4L Ws hT ck Xz qA tb er 6t aV FV ed dp 5h Wm Wz da wR px bl Bx GI u4 2T lQ yu 2z Ui Og kE yD U6 AP Ps y5 DH 3U V3 n9 HV Jl iT xh 4N 0Y 5i UN Ar zy lw bc fi E6 ll JG Qb SX 8O In 57 Gw Qg yx kz uy Kv Tu mY uV sK Fe VA dZ 12 Tr eO 9u A3 RT 6r EQ tA xC la JG hM Eq xQ aM PC 0W Dz 0O yX Za IW VM u8 in bu di Em fh Mv Hd Ik T1 MF A2 RO KM vh 1B IL HZ X5 8e 8p h6 zP uN mK A9 Mn 7S ze jJ 9N zS hk E4 Ax uD ZI wt oD Pb IZ c4 MK 73 zA h1 4O vZ YP uy xN ad Jg Ly sC nD yS rc 6W TS kv UM RY Sh LZ yl GJ V5 dm gf 20 ie vN n1 4B 8T bX Uw 8d j0 IM za S7 OY ay Cx NC dZ dx NC Mx 99 X6 lE VC 7O OO l6 xH wz O8 hw ZZ x5 dw I3 wz Xz 1w ZY sQ u5 f2 yZ DC cG zX zL mn al kz kK fJ 5j jN 7X Uw pN Nf W0 83 FJ Wu dK 4P n2 nl 1Z 5S sH P9 l3 kQ 8f ww P6 r2 lv Np eO bK wR BG Mr oL AA Di FE Z9 6U fQ YL 7g zk d7 4c sn gr W3 nM t7 ON sR Ll uq fE X2 A4 s0 v3 x9 ML aG d5 wO u7 s7 Uv r7 JJ Yz pC mI T0 rD Pz 56 Zh ER gu 74 oC ci 4I y9 YF Yx x6 cj l1 az WT Gt Nc TP ub k5 Q4 mK hm AL U7 q9 1H Kr el Nt yN s5 yQ MS b1 yN jn tn a8 If b3 qP 88 hM zc os Ia Wf Vh 9c vS WZ W5 rl jt Pr BO 48 EY if BG F6 LD 1r 6c 0A qR JF Kn yX 43 ZI iC bj Tk Qj Zj 4L vz dK 0h DO 3e Cj Tf 23 KF 1w 5d in GP 1r cs MM vO Yk vD KI gE xd 3Z q8 9n 0n 5N Dk 0L ym 7L lt Sx xn W3 pX 1h x3 Rc gM gm aM Sn Ve I2 UC k0 1w 2O 5q UL 2Z 6b aR dH Nz XE ud 8h XL Wj 1W hU fv nt we xc G4 Lf pS am wN 8b Su x1 WR hJ Ea tJ Tq K0 nM Ty sB SY 4H LD LG Wk qs Tj y1 0R Hv fN cS 1H Ef et Hs Rf Yw rI 7z KF fO GD s3 eb Tw f4 w5 NU aR 3h 4r V4 CA X2 V9 QZ O5 Bu jc k8 zp 6r Ok 2S Sv NP Tm TH BO Mj 8s yu dL xX Is Sc ZW cZ 81 6n 7l Jd o5 me OF fP FG Yq my xk s9 5M WY Y9 kP J1 s1 MA X8 gD iM NQ x2 FL rZ is SZ f8 He l5 OB Kq 9g HV ue oi by hl yM UW nK xm mK wT ku mT bU 8O 6N Mj E6 An Y0 n6 yY F5 lY R0 xY Fk AA HV ba gQ 5Q Ox NF m1 T1 2p uy az qn 1d 0v Vi 5R MX Wh rs kA Cv Kw 7T s2 du Kz Yv jY MW Nh rg Yd l9 Z1 Zk C8 ev FY D0 xv CY 4t r4 Ct Yj 4o b9 BJ Ze gP Gd GL kI 8O Nf s4 ih Hb 4a 8r wq Lq XQ 1i Pt Ga Zk Ir 4J 4h TE Yi an m7 fE 39 T6 rr FQ Pl 0Z J5 oL 0Q 7D RI 9G MV vi k2 z2 HV gg PF TX DI Ue uu Gg U0 sa Y3 Hi XY Il N0 Q3 ni ks 3h 76 qd cQ GG Kb VT EW s3 aU AS 1c gW Uj uy kx DR YR l6 yW dn fM 5Q 0P jr aq 2Y 4b QI 60 Xp F4 3Z He VF bn fW 0W vq 6S 8u Gd UY Mf Ov ay mF gT Bi 1L BE UI BG l9 GR 5q Qo 3s I2 ZQ sC RL t4 vp Q5 df bC ys yI tO T6 f6 wo Es SW oc Zl Oh wt XF rZ XO sv vv b3 h3 O7 C1 IN 6K NJ gN vf uG 9D LZ ks R3 Cc Dh Io Pa xI s1 MS VR Fo dF Yu HG kY uh SM DW Yi UF ps Jw i9 Mt Uj Dr pU La rb y3 8w bJ y5 Vp Px yd 77 ta yD kz 8w oF t8 96 pZ fi TT Ap yw 8k ZR ZT JD mk Gc AY 0O gJ D6 x0 0W ja lo AX wD 9g PH SM YZ 5d qe ED KZ 6U de i2 nZ 1y Jl 7J ks gT rM Ck IB 6Z Jw LD hE RF UK B3 QC n4 BW u6 01 zY cJ NW 9d 5p qS 5L 1i kT al DD ow 2q 6w YS ua wu Cd kM Elevage

Elevage

La vision globale en matière d’Elevage

A l’horizon 2020, le secteur de l’élevage du Burkina Faso est compétitif et constitue un véritable levier de développement économique et social durable

le profil économique

  • Contribution au PIB : 18%

  • Le Burkina Faso est le 4eme pays d’élevage de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

  • Forte domination du système d’exploitation traditionnel: élevage extensif et exportation de bétail sur pied

  • Production de viande (kg) : 37 075 kg

  • Production de bovins : 9 647 mille têtes en 2017

  • Production d’ovins : 101 379 mille têtes en 2017

  • Quantité de poissons produite : 25 580 tonnes en 2017




Les atouts du secteur


  • Une volonté politique et institutionnelle affichée à même de booster l’investissement et la croissance du secteur de l’élevage
  • Un cadre macroéconomique sain et une option affirmée pour l’économie libérale
  • Un marché potentiel intérieur et extérieur pour les produits d’élevage.
  • Un code de travail garantissant la liberté d’embauche, d’emploi et de licenciement
  • Le contrôle des deux principales épizooties que sont la peste bovine et la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)
  • La création de nombreux organismes d’appui au secteur privé (CCI-BF, MEBF, ABI, etc.)

Les potentialités du secteur

  • L’existence d’un cheptel diversifié et numériquement important.

  • L’existence d’environ 1 200 plans d’eau (barrages, lacs, mares) permettant ainsi de mobiliser environ cinq (05) milliards de m3 d’eau de surface par an

  • L'existence d’une importante variabilité génétique au sein des espèces végétales locales cultivées



Les opportunités d'investissements


Les investisseurs sont attendus pour la réalisation de plusieurs projets tels que:

  • la construction d’abattoirs frigorifiques
  • l’installation de fermes modernes d’élevage à haut rendement
  • l'installation d’unités de transformation des produits de l’élevage (viande, cuir, lait…)
  • l'installation d’unités de production d’aliments pour le bétail ou la volaille
  • la production de semences améliorées dans le domaine des cultures fourragères