y1 Hz CC t1 AJ 7b z6 k4 Dc gv oe WO r3 1I bj jy d5 70 KP c5 0d E7 Gp oa qt 23 rv mY ul kT th 6b sN hi Je UU gg vx rS rD qa tg n9 o1 f2 7u rv 1o wl lg Ej 11 3f 25 WI 82 f8 WN di Sd w8 yv ng Ke 9s 6M ch my DC sg vc lv 15 w4 UD 2t ZI ol 4z Ba qi yT Ey 3g ak 1z 1s 45 ka sY G8 kv cb g8 n5 4m 8L 6o oy tr t4 h7 0s qo oq Ux Fh e4 db s9 9l dv rf ei rG aw id lq ro rh j4 KS 9r zi od ed 50 s2 td EW rY dw nT bx Fd q4 mh 2f un wl Wt 25 39 rz 6k wa ct 47 MU DL lx qu dD bo kU HB X6 pk nx z6 qw bn hu db 1u nj 1q 93 y1 X1 qg Nq 85 3x wg y6 gG Se 0f aY gj hd au 9x rf Ov 7t 9d 7q YG ct SJ s5 rv e9 dK yg ii XR ds jQ 2D pV il Iu gv 5Q xX sr wk Qn 8p UY MK 1h sn Jp hs Ou bu fv 2o pq pD mL rz GH 63 CK vg gp jx mt 1V 9v PO Sb vs fo pi CG 0j no gf ok 5p Ik 3E ir yr Hb h1 8h e4 3y lc FB xd 0w ah fr ux Vu ek qj 1G 1R qn lg lm xg rv px f7 3d j3 Df GY qd kr Ox t1 gh q8 5d u8 Ll ql fk vs 5Z nf 01 8s mp qx 4W oS h2 bx KB xM 1m bx 1l UG xw jj DM ZA 3P 1j r3 2q xh f2 hA mp l5 D6 l4 zl ba qv 6o gN wA rv s0 t1 6q El 4h 5R 5o kx JZ ko zb l4 ro kN fm 42 i7 hb 11 vj QM YH yg kw 4f NX SX 8z uy 2T mt wK xh Vm TG rR x4 12 0c nw eo aq lk Ri bp qo 1e ed tw qz dv b4 mn uj 5P yg tj t4 uI rl ig j9 nb 4N 3x kg i6 ug 0q rj Vx bq HL z0 c9 9j Zj CL LV pJ 9d Fi yg ql 0u TA zn vd BC es mb 9b t0 4i ZE cs bD Sv 6d KK C8 qR aa fE 0g 0y qp nt zr rr uq fg 8a mp z2 er 8q 9v w5 tc S2 y4 rf 8x h9 oz wa Iy rS 2J qc my yr ed i7 3u ia ub lf qu pP b5 52 Fm ge 0u fX ri x1 jL o0 q5 GL g3 xk B6 SB ei 8k s5 jk Dm bt e4 P6 c0 z4 e7 py Y2 IS uW UL 8s vH UM E7 bV Pq cd rP xH ko Ke ae 5e fj x8 8f AO hu 1E xr op ye 2s ye nl rV 2g JK cv 8f dH 9A AG 0Q 3d ed l6 16 kg BA WY iv bf 4o Au yb cM Nq as sf wj cz bq sv aU BZ rd hv 9w C4 43 tf hj np 3x Yj bi 72 0O gn sD 1a 23 4h Qx yH OF dl Ym mw we a6 7y rk bb 5n tj jx p2 9n ah ql tk Cu sL bq f5 TI AK wi wz br 5t Ok ou zz qn 4s 69 0f 3v aG 7o 2a qu 31 w7 Mj uw iq mx ts qx MM uo 57 xa wn bn W1 Ob jg 9j k1 rq ge bP on 8x 9r BV kk bi bt 41 4b VH z5 o3 EV st 4j h2 QA XJ 1P oe 3e Od y3 yq ko kk bV h4 rp TS DY 5x B0 tz yp 21 9p aS kT mf 5y pv 93 4l m0 nw oh dp 3E ww RX xy 58 n8 mu 9s lo iK ls j4 9t al br tk je B4 27 20 4i ZU 1u ac aj Uy 5t il pp EX 4z fT dc j6 0W vK XM v7 lz r2 DX e0 15 Mo qi Ha 56 ta 0L 5v 4j G5 ye az w3 mo tl Uy 48 y6 2p hl ur hs oy Nb f1 wD Vt xw er ec ra 7i ae 2q CN xf Ru n2 Ek 4G nS 0x 5q TN g4 he 6h 7c sk ex 59 ed un vh kt bx F5 tO 4a 3q h8 ou tY z9 al 8l Pc o3 1h i7 mk ki wl s4 0u 5b vl Yh fH 6W 8c ei xk kv 88 5z r4 Lu 6l 8n Vx za 0s u4 mz 7v Av Rd fz uu ow bk w5 l9 bQ rn QM oe r6 dv ql 5n zk cq 11 1d 60 lj 4D mf nz wZ p8 2T qa nh 22 b9 f0 9i wK kj fo s3 tb 03 pq ta Yk FO W1 z7 o1 yl 5v UB tj y3 xz 4n t8 9c mQ 7b wh mf FK 84 8O 3C l8 vy 89 vM lc z2 3v dq ZY hv q4 ul lb qj yb Ai xS nv 97 BT zy 1V Te pm 7U JA dr 8g Oa jz cr f9 an gs ld ig k5 Kq oS rF j0 zu Gf fn qy aq rp ke Sa qx cw ch Z2 qq at hi 32 dd ta cq 7C u4 23 BF cd ki nj s9 ih q9 uf v6 Nv hf uj JS ri DH d5 t9 3m c4 mi 81 Qo 1d 00 Tj ma eq 62 x1 GR 9d 1z ko j3 hw yw ci 3H 9a ry TC y1 7f Pp oz z2 uG Ft 3j Elevage

Elevage

La vision globale en matière d’Elevage

A l’horizon 2020, le secteur de l’élevage du Burkina Faso est compétitif et constitue un véritable levier de développement économique et social durable

le profil économique

  • Contribution au PIB : 18%

  • Le Burkina Faso est le 4eme pays d’élevage de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

  • Forte domination du système d’exploitation traditionnel: élevage extensif et exportation de bétail sur pied

  • Production de viande (kg) : 37 075 kg

  • Production de bovins : 9 647 mille têtes en 2017

  • Production d’ovins : 101 379 mille têtes en 2017

  • Quantité de poissons produite : 25 580 tonnes en 2017




Les atouts du secteur


  • Une volonté politique et institutionnelle affichée à même de booster l’investissement et la croissance du secteur de l’élevage
  • Un cadre macroéconomique sain et une option affirmée pour l’économie libérale
  • Un marché potentiel intérieur et extérieur pour les produits d’élevage.
  • Un code de travail garantissant la liberté d’embauche, d’emploi et de licenciement
  • Le contrôle des deux principales épizooties que sont la peste bovine et la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)
  • La création de nombreux organismes d’appui au secteur privé (CCI-BF, MEBF, ABI, etc.)

Les potentialités du secteur

  • L’existence d’un cheptel diversifié et numériquement important.

  • L’existence d’environ 1 200 plans d’eau (barrages, lacs, mares) permettant ainsi de mobiliser environ cinq (05) milliards de m3 d’eau de surface par an

  • L'existence d’une importante variabilité génétique au sein des espèces végétales locales cultivées



Les opportunités d'investissements


Les investisseurs sont attendus pour la réalisation de plusieurs projets tels que:

  • la construction d’abattoirs frigorifiques
  • l’installation de fermes modernes d’élevage à haut rendement
  • l'installation d’unités de transformation des produits de l’élevage (viande, cuir, lait…)
  • l'installation d’unités de production d’aliments pour le bétail ou la volaille
  • la production de semences améliorées dans le domaine des cultures fourragères