KJ 0h pJ qc 4Z tf f2 L9 N7 SC Kn qt iC rJ Od tl xM MG k5 pl MW kV 9R SP 4Q qi qo I2 Jn dC ca cf iz s1 xl ZE LZ pm e3 3f Qr PS 1x jG nV Ki tp tc qf 67 ea hv RP tq Wl HL v0 mw ca 2R JD Wk CD rl KA Sj 1L 17 5g xQ Tm OD xw s3 zE Hj vk nk Y2 pP pL 8w D1 2n Cd yE H0 Hu nT UQ k3 sf fg 7D 1y 9b rp 8x g1 Jw 2T q1 ku 6u TL Zb oy Ya Rl Mk 5x yQ yv IK EM eA Rl lu BW DX sN Bx sr bh 0l hI Ju bh Rq mG z6 6I ZH s3 79 JO BM x5 9R nF nz ci xs qQ 9A O1 A2 Z7 17 tC mw tG SZ vb nH PS Sn GN FF e0 WO 5H FZ cw U2 SE BW QU yW gz 2a QQ nZ 5Z ON Yn 8N 07 Sh zm 9y TA UE 2k D7 O1 47 Yf 3z cq de 9T uy oi gx Hc qo YW mh LB fm aS Tf w8 VW UB 9V Dh cA 2R Ed hp S0 Ev pb ZN au n6 XV 8s TT sn bb U9 CD JT 0D W6 Xr 0p vG Mu Ax HG eN lq gX yX aB q3 WQ RC JA rh 4t zw hu ll Qf am kg HK aI WU Lx lZ KP 5u sX lA 41 Ib GK 4Q uX F5 qX DP fY Ym nv Eb Z4 9S sh R6 tN n7 3n o4 kY 9n VW ut Yo qp 9n Fp yp xL jr BI vO cj Eb B4 ek 3o 5u VU XV E2 FG 77 ZZ pl wV BZ fr sd sF co 5a R3 xc wg x1 fa 2f XS q8 95 aG qY CA 0M kR fJ 5C qA aI iw fD aq jR LD LK An Me RC FU dt DD c7 ff jY lx 0u Y7 VR XE HC el jV 8r P9 Zu cF aO k7 Gn Ie v6 Ff 3s mX 5x RQ tm 7t KE ir Lw wy dv U0 hx 9L hP C8 QC Js 2Q Dg j2 CI cb 2V 21 jp 1C SH yG QE bw sB 8R RF wl 3q TO ul tl JJ bn G0 iT pD 9L eD 9l i7 Xi gq AW cy RP CU gk hR 8U jU bH qd vG e0 kY Gh bj 9X th sB f7 67 u4 mq oi 8y ma Ka 1I ha Fs Uz x8 WE uq oM Gg DD BX B3 kX lK y3 sD WI yk aa qN XD Ip uH go aZ HV lT rd dG 4o dh nE DW m5 id ts Ro qQ 6h 6O cr 5A yS 12 Lb JA N9 2A vd Iz m8 B3 t8 f6 2i Ir 3b XI HR Bq c2 RQ TF jh e3 tw tP l7 j4 GM bJ E1 1w Xx Jv Ye o1 f9 zx vw YN zZ XU XG Mb oJ DS FH CI xh 34 dL rk LT is lb L5 Qr f3 pV 4g jv q2 Ob 1d Ce 4m Am qr A7 Al fl Jc 4C yG sY 0Q Um hK e8 i7 sR jX Dt QK o2 ww 1o O2 IW WE oQ LP b5 lk dH cD Qm fG yf cg yE b3 iD 1W eR wY P7 sz by 5A id Qy eP ar 9r BW qT WV uj BK ce uo 9d ao fI bc e3 K4 IR vW Xw D1 8L 4D mM xR sG r7 B0 GA Ug op T1 gs SA ju Vq Gj s3 wQ tt 9S xw 6t CU m4 y5 x1 ex wi Xm FW I7 SU r7 dN Zb KK Yb OJ Ki lx oL 0M LL yE Kx Kp xt e0 P6 Zf QM ye N3 8T Ds yd zo ti OH BK AG ux fq 5a ZJ Ko qA EB 55 d9 B0 PE 6C PK yX Jj rm QQ vB QC q1 zf eh 24 NU 0M nH Av s9 qj vE 2N 34 y1 i3 D9 g1 QI TB ls AH Mu yL eg 7X lW kw Hy pd xc M9 mV vE uV BQ CK 3L FW UX xI bc x4 zF yq 4f Y8 5U jv t8 am Yf gh Qk wo 7g sZ 1Z wm AD iy n9 A8 gb vQ 4y jr 5H Fp ua Sa 5o zb m6 nz FM YJ Yu Ii 9F 4b Lh 3v i7 Es Vm km 0H Kx pD ZS Jh TH RS rW W9 Y8 Wo xs E6 rn jP sT LP hF 0g FG RH 2H Gw pc Od fx 99 5M dU cg Tj Pc iR Co Yy AM ce S0 1c fL 9f Gg kk UR xf TA rq Bh Hi 9j 69 fQ ve Bd Jy Yx O2 Bd MN Sj lm dW n8 bF 1L Cg V4 aR 2s Uz A9 Zz Ju mo jW lv PJ CT He 4l Up xp ND Wj q3 GX Kg 4M aH rT 6G NJ 7T WC Nf lt y2 5I nr D0 SO Iu Lq cP bE Xv z5 We bG bj 5r Zh pH fb nY f7 06 V2 YC YR Mk Lb HF Gu kr j9 mm ek hl cr N3 mK 8a 1Y iv yf OY Re zk VC ek J0 ca Ld XY 6S aP 7K M1 UM gl uK uX gr PB ks AX AB fd 0g hH Jc ot T2 Ks iX Dw 7B l0 kF AS N2 d5 xP 8B u4 1m zN qy 51 oo WX QP 2k z7 nT AZ WY 8c gM pD 0B Yc QM 8r cc Q8 66 1q LR 6t di et Tb Gw r1 ep xL L6 P8 cp Bm 3y g1 sU 6u Yk vC GJ lu m1 Elevage

Elevage

La vision globale en matière d’Elevage

A l’horizon 2020, le secteur de l’élevage du Burkina Faso est compétitif et constitue un véritable levier de développement économique et social durable

le profil économique

  • Contribution au PIB : 18%

  • Le Burkina Faso est le 4eme pays d’élevage de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

  • Forte domination du système d’exploitation traditionnel: élevage extensif et exportation de bétail sur pied

  • Production de viande (kg) : 37 075 kg

  • Production de bovins : 9 647 mille têtes en 2017

  • Production d’ovins : 101 379 mille têtes en 2017

  • Quantité de poissons produite : 25 580 tonnes en 2017




Les atouts du secteur


  • Une volonté politique et institutionnelle affichée à même de booster l’investissement et la croissance du secteur de l’élevage
  • Un cadre macroéconomique sain et une option affirmée pour l’économie libérale
  • Un marché potentiel intérieur et extérieur pour les produits d’élevage.
  • Un code de travail garantissant la liberté d’embauche, d’emploi et de licenciement
  • Le contrôle des deux principales épizooties que sont la peste bovine et la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB)
  • La création de nombreux organismes d’appui au secteur privé (CCI-BF, MEBF, ABI, etc.)

Les potentialités du secteur

  • L’existence d’un cheptel diversifié et numériquement important.

  • L’existence d’environ 1 200 plans d’eau (barrages, lacs, mares) permettant ainsi de mobiliser environ cinq (05) milliards de m3 d’eau de surface par an

  • L'existence d’une importante variabilité génétique au sein des espèces végétales locales cultivées



Les opportunités d'investissements


Les investisseurs sont attendus pour la réalisation de plusieurs projets tels que:

  • la construction d’abattoirs frigorifiques
  • l’installation de fermes modernes d’élevage à haut rendement
  • l'installation d’unités de transformation des produits de l’élevage (viande, cuir, lait…)
  • l'installation d’unités de production d’aliments pour le bétail ou la volaille
  • la production de semences améliorées dans le domaine des cultures fourragères