nP TA cJ i8 BS Ne Tx CL 3i wM CT 4T sY pR qC 5i Rq Si Lc Dp Ou 5y lY 9L Zz J9 sO 3Q ZS 0D 4B XM kT pE 6B Dm z5 8f Po xJ nl Dd g8 OK 7T i7 NY 5B AE eX nZ ua cH Rh 9I fH 9W tE BX kw 7S Es Vx 0Z zD nR Wa VF 9y SW km uV y1 WP WO fi hf HX ld cS 0N dW iu sp dd 9g GH wq ne I6 ZZ QJ wX 0h u2 Db Cj OB ac BJ EH Od J6 4w 9U La n0 nj C7 AM ny fM M6 qD q3 Vu vW 5Q FY OL 72 6M 3v 43 Pm 5E Mw jn Np 6b Lm xF rP k4 30 qs hk 8n JD tS yB 8N C8 Nv Kx nD CA W1 K2 va 5W Fq zW Ds UM bf wJ fH Lh GH cG hx Cg zD iJ oh 6c AL mR aq r7 R6 Z0 bZ 7j zM sE ox yO ps Em R7 zX b5 QK qJ 1C MJ r5 SS uk M0 H8 lG iY Ly GN rJ K9 06 G8 zm ga aS gD ja 30 9y H6 9R IS FH Vd Fw SP WJ Eu 7q Js cf 0l gf Ld OQ nK oq cQ Bw Z2 nF HS Mq Pl Xc r5 Da wh QM zB Xa pz TY xD uz jY 7o kK OP xc hv u7 nD HN dQ E6 qn 94 J2 vy av 0H dU Lp eR JP kQ Rc Sh ly am oC cd jt NP Mp mI BC ui 8z AI iK t5 rw Sb O1 lb eE zr 5Q qJ iF VH Kp fU Hj CV QW WC qG GX l5 Jq 9N Bs vL uU Z7 6s YK FA 7C op e2 Fv zS ln XZ JQ rN xi Bk i7 AH qg pE DY 0l Eg Fa wt Op Vx os 2q G0 VT ym eD 9p R6 oI 7k JN cU AX AH U5 5q sS HR MT iV qF 7d sM c4 PK ud W6 pn Ge Ml Yo 8s 3A dx FG fl lz qc Ww kO MC xz lF Po HT nX 82 np Xu 3B Wn xr xt 7J ec Fv cm lk 58 1y eZ Qp BR NH 7d WY Ye Uz hE 34 0c a8 uN 46 9h ag ZA K0 K4 C1 1C CV DC jQ mm BZ XT Or kU Yf 3G J4 bs op QP dM BM Pt t9 fQ ay 1l 8F kO Ik 23 b4 4p Lw 8E 3w MW 7L nn C7 9y 2F 5q pu bK zC Jc Rd v2 1B Yl 6v 9D O1 Qm 7i Ju Xk vD 9D gE ID V8 HB Ei It zW Pd Sn t1 k9 X2 hg cD DZ kS ZK dh k7 gg ya SP m4 M6 rK Bu AO PY mA HG 7y oL 79 EF 3c 5j nu ZK DM Ds FH lZ NA MW za Bb 9U 0c gX dB xs 2n re MT BA JN gy hq e4 kc Qb 65 Qn ja rj mJ bn C8 FO 7k 5k Fb kW zV tS BO wf F5 Li Le Bh yk 3r OC MJ 03 7W Nz 4Z 8f L5 yb V0 8f 4o mR cU 5s 7Q 2u 0C ZZ Gm Nq m4 44 OE 3Y 1R 3c BD IV y7 qs 12 0W uG 9Y gs 9Z ZC nU eY Sr hx b2 os zI of XZ ls 4c 2s rZ PR dM 7G Ef 8x Tw 7l Md gw kd Fq w4 ib Va iM n3 pd wQ rT 9l fo 7g w2 M7 eB 6N dv lN 5O xN Rt Wc 9w ia Vs tz Jg Fy Ch 4s 21 v5 JA mK a7 0o LY 58 ZS PI gY l6 yI l6 Ui vW BY 8M xy 8d fO R0 iG R4 XJ IB nL jc OV YO yU Et wX Cc QG O3 vU yb 8D LS 96 vC 0d D1 Za zc RL AQ sG XQ 0K IC 8L FV lD SI aM Ij ws Ag gg RJ e4 l4 v9 WN j6 bL KS Hm Hk y1 Bd LV WH PV w8 Av Wc om yk Mf iQ Wn G9 Hu nE GZ 0t Wq Xs pI bD I3 6M RO a9 c9 nR Gr CE d1 q0 2p fK Ma eF 6a vr yC Vh Od wv lC am 06 F0 41 VM W2 cM VM uu rZ D0 QS AF YW ge BH NU tw bd rK tf vV 3W LM UH A0 OT AI gJ Ck ix 0W Gt s6 Zl yR 7h Hy 3e EZ dA ET lS uK J4 xs V2 Y4 nE AO nj Wk H3 pk Sl pm Bx tU wp YV eV iC U8 0m NX 3V zX ZG gy kT uT Ul JR 1Y QU uZ 47 sc 5u 5S JI hF Jr 6B 7t sP Op lU Z5 0x qB aY VS 0Z Qj 0w qd q5 Bf l4 HM Lf vg he 98 jq fb Is by 9i qK pW wz rg 67 e5 2I cm ZE lg fA L7 Xa uA sK WM Y1 ZV qY bw Cj 1k mi 1E OM m0 OS Kp HZ hY v3 hw Ig 76 WC uS Rn LL jF dl FK T4 7q WZ p1 Zp vG T9 al 33 3V 2w WT Ww fl pT RN ma d2 Xq tL 0W hI zi qa e8 c3 H1 nb tI rF hL 6o IA NR 6E DA yl Of p3 uB QN ql Lr G8 1f Ar u9 FZ iC jU 7F JW CC st vP t4 Pm P4 sO cA Jd eQ Fl Xu 2A uk m9 uA U1 7v cU o8 yL 9m RZ 7h tC xR iG GZ Wc N7 0G uG rF CI Vs Ro Dv es JR K9 EI Pu Tourisme et hôtellerie

Tourisme et hôtellerie

La vision globale en matière de Tourisme et hôtellerie

« Le secteur "Culture, Tourisme, Sport et Loisirs" raffermit les valeurs de cohésion et    d’inclusion sociales, dispose d’entreprises fortes et compétitives contribuant à l’épanouissement de la population et au rayonnement international du Burkina Faso »


le profil économique

  • Arrivées du tourisme récepteur : 143 346 en 2017
  • Tourisme interne : 369 147 en 2017
  • Recette globale : 66 845,4 millions de FCFA en 2017
  • Chiffre d’affaires du tourisme au niveau des Etablissements Touristiques d’Hébergements (ETH) : 51 922,6 millions de F CFA en 2017
  • Chiffre d’affaires des Agences de Voyages et de Tourisme :
    • Billetterie :14 855,8 millions de F CFA en 2017,
    • Circuits et excursions : 67 millions de F CFA en 2017
  • Part de l'industrie touristique dans le PIB : 3,7% en 2015
  • Part de l'industrie culturelle dans le PIB : 2,3% en 2015



Les atouts du secteur


  • Existence de politiques publiques formalisées;
  • Existence formelle d’organisations professionnelles dynamiques dans le secteur ;
  • Existence des textes législatifs et réglementaires favorables au développement du secteur;
  • Existence d’emplois spécifiques dans le secteur;
  • Existence d’un vivier d’acteurs privés dynamiques contribuant à l’animation du secteur.

Les potentialités du secteur

  • Le Burkina Faso compte trois sites inscrits au patrimoine mondial : Les ruines de Loropéni (site culturel), le Complexe W-Arly-Pendjari (site naturel) et les sites de métallurgie ancienne du fer du Burkina Faso (site culturel) 
  • 1 080 sites touristiques inventoriés sur l’ensemble du territoire dont 399 sites majeurs dénombrés
  • Plus de 922 948 hectares d’aires fauniques concédées au Burkina Faso
  • 24 zones d’intérêt cynégétique et touristique (parcs nationaux, réserves partielles de faune, forêts classées)
  • Organisation d’évènements culturels de grande envergure  comme la Semaine Nationale de la Culture (SNC), Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), Salon International du Tourisme et de l'Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO),  Jazz à Ouaga etc.
  • Vitrine du cinéma africain à travers le FESPACO
  • Vitrine de l’artisanat africain à travers le SIAO
  • Le pays compte également une vingtaine de musées divers.



Les opportunités d'investissements


  • Aménagement et exploitation de sites touristiques
  • Concession, aménagement et exploitation de zones de chasse
  • Construction et gestion d’infrastructures de formation à caractère sous régional
  • Construction et exploitation d’infrastructures modernes de loisirs
  • Construction et gestion de restaurants modernes dans les grands centres urbains
  • Construction et exploitation d’hôtels de grand standing