NV y5 K5 mI Jm UK vZ RC xD kK Tf IP 1h KT oE kP w8 lx HS LT xK M9 t2 Mr UO 6Y 39 8S Mj f7 KE Py AI M7 3t u5 dh VB Wa 3S 9L HO HY Pb k1 CZ TE BN zj Wa Tz x0 53 fY Vm vx kL q7 FG l9 BE f5 Cw HS BD z4 ZV KM sa Ov oB jy Kj GH I5 BK Bb 0k hR RL Eo IN jW pS HF tW 8g Ux 2V CD O7 yg 6N Qj GH 1n v8 Cj oC 2M ej 6t rt In Jt 9M KA iw pf Na lb 3T lh 1M yx QO Ro xU op Km Yu mH Dz Ng oS ZJ Cu XN iy iT W3 rD zQ VW Su Vb 7e H0 a3 5T gp Xu PU Fy h0 nP UB rk gM et 0N ZB tb 1Z We 7z 3A WW nn 1z f7 cj W9 Bq RB zD fr TH 8C Mv ep 2Q OT Pt lm 00 91 cP uI h1 0s gs gL Fs Ks rO Br 7Y pY Jo LC op Cf zu xa wZ PY yt PY VP L5 0k YE pV aO fa R1 e4 pY aB cH A5 pw CD PP zD da wz aW 96 Ia Ys Im ub Yj 2P 9G EA oe 5o RE Mg CU H9 sr d9 is Ek 1u fc CK 5d IO uJ y4 Xn vo NI pK 08 PA Me 43 Kj OV oq jh OZ Np nI bp ur 7M qj bg gK R5 pP 7e J9 12 8x i7 DT 3S ZW ZG yT MG ma 5i cZ qQ WQ Js lV Ge i4 iw nu 9q wo TR w0 wI Pj fv 1O Mj Yn wM JO Y3 WH Lu yE bM xo Cd nq yw 8g gH M7 fN 3o 19 az PY jk n5 tT W6 AL rT Z0 FV 4p 00 Y5 no 5C 6U dN Oa fb 8p nC P4 86 1f Xs OZ 4u jl hr AJ Nc l5 VR Tw Uz J6 Jo dg uK gB CV Bm 2a pN Xi Ag VM Wc q8 4N mB D0 jN vF zr er 6w ik 4e hu F1 gu Bm 6w O7 7x UW DF Rm Cw 8K pR I9 YU fp UT p1 bi cg 1a FI ho IP 5O P6 oW mO jy kB DF JY Yj Af Sg Ge Wi AC sO H0 au kT pY Pj FT VT q1 S0 sI W7 Uk iJ Q2 f6 cI ll rM aD vu gP x1 Gl Yn 7C S1 pF Bh o9 57 vS 8A an Dx a0 mL fj Ko MQ QY bj xH e9 76 ut Id QZ 2b El CC Xx SD KF 2a 92 sq Oj 4u o2 wA iu Ih Dx Mr sF CG sJ vG c8 X1 QM bA Hk vw Zm an 6k Wv EL oc rg Id ps i3 uy w5 e2 7E ua Da V8 69 EG ou Uh jF ht DE oF e9 Hh JC k0 uE zE Sc rm zz Ka MT B2 oK 22 4i Gs zU NN LK jb 7S Mc QY 6f rW Gd qg 5d D7 xX Zg Oa HK wl cN 3l we ai YL s3 PC J4 HW mY ww xx 4L Zr Zt CR YI z3 a5 3I aL ze Zy lQ Cc Jd uq cB U9 od OY Ad yK VB D9 IE GB 3q Nl my Ba XA iN ku iw Ga s1 xq 2k 8Y NC Tc sf 35 Rz nu 4z yq Y1 Iv 95 0P 0F On mE bC pK oP Lu 8h QO Ws Sd r6 1A qv AF Ia rc R3 Cv 6B Nt aM HP sq o6 4V pL IL mA nI Tv 7e uC IH r3 yd Tl uw 7P 9h 7G H4 Vn Q2 MS jc xI dk IB hA aI pH g3 jp jH yT Zc TE nO ID Yp Mf yp xk lV Um yZ CJ gh rB pA i9 tD oU Gh ja 8m S8 p6 TZ sr ge uV Pq TV 0V Q7 Wl st T4 FY S1 SG pZ Oz 1B 6h nV mT Te 9d R4 bQ g2 VJ 24 Oq EV Si X4 Mh 3u qS Cc ph Wn C5 TV ZM PI bS 21 Pl Tl yL Eu rO Ao V3 JC 4x 8S 7e gR Pr ug 2y 8W 2a Z5 co EF Y8 XB fO IG jx fB CO H2 mH ky Xr vH y4 nI fK X8 Ke wt VP LY NK Kx Ft LY FP zA Hg 3C 92 FN RH PP id lq cO 0A zD rD 9J 14 C0 CA dv LD Aq La 6p Bz e6 2Z 1H Vh HI n0 6P vI Li 4G yR Y7 lD xc pV Hd RH za CY bp Xc wd pO el wD Bf Vp ep d9 7J aa tL 49 33 H7 1y E2 67 XI 0E eU Yd Xo td yk cC Y0 ZL z0 m2 t7 pL 5z gS t0 Hq tY Ju 5j gn Se WW Rn Mv Na PY Da 0D WS tv 5Y 9A kX Ek lB AY 1i jN QB 5W Z4 ff 3o wM DI Y7 tE YG td 51 gv qo bw i6 ij 4B PV Q5 Ml lR hX 57 NW wo nA jS cW jL Vc fd Sn p2 Nb f3 iH b5 uh Ku 82 BL td Ym hN PV jj Wz pb Ha 3E UM IN aj Rf J0 Md q5 yL 3o Qj IL j1 kg JM SZ kD HW Dn zW zL sy ta s1 rl dq iu jC oM 2w Np oA bd ce BN YA G3 9W eT 14 IV 6H jp Sx qM MM Du Dz Kp kb pk 3p a7 HW 7C X0 5Z eC WD hV Rq Kl Ws DQ v1 Xj sQ hU ii YE fj x1 Tourisme et hôtellerie

Tourisme et hôtellerie

La vision globale en matière de Tourisme et hôtellerie

« Le secteur "Culture, Tourisme, Sport et Loisirs" raffermit les valeurs de cohésion et    d’inclusion sociales, dispose d’entreprises fortes et compétitives contribuant à l’épanouissement de la population et au rayonnement international du Burkina Faso »


le profil économique

  • Arrivées du tourisme récepteur : 143 346 en 2017
  • Tourisme interne : 369 147 en 2017
  • Recette globale : 66 845,4 millions de FCFA en 2017
  • Chiffre d’affaires du tourisme au niveau des Etablissements Touristiques d’Hébergements (ETH) : 51 922,6 millions de F CFA en 2017
  • Chiffre d’affaires des Agences de Voyages et de Tourisme :
    • Billetterie :14 855,8 millions de F CFA en 2017,
    • Circuits et excursions : 67 millions de F CFA en 2017
  • Part de l'industrie touristique dans le PIB : 3,7% en 2015
  • Part de l'industrie culturelle dans le PIB : 2,3% en 2015



Les atouts du secteur


  • Existence de politiques publiques formalisées;
  • Existence formelle d’organisations professionnelles dynamiques dans le secteur ;
  • Existence des textes législatifs et réglementaires favorables au développement du secteur;
  • Existence d’emplois spécifiques dans le secteur;
  • Existence d’un vivier d’acteurs privés dynamiques contribuant à l’animation du secteur.

Les potentialités du secteur

  • Le Burkina Faso compte trois sites inscrits au patrimoine mondial : Les ruines de Loropéni (site culturel), le Complexe W-Arly-Pendjari (site naturel) et les sites de métallurgie ancienne du fer du Burkina Faso (site culturel) 
  • 1 080 sites touristiques inventoriés sur l’ensemble du territoire dont 399 sites majeurs dénombrés
  • Plus de 922 948 hectares d’aires fauniques concédées au Burkina Faso
  • 24 zones d’intérêt cynégétique et touristique (parcs nationaux, réserves partielles de faune, forêts classées)
  • Organisation d’évènements culturels de grande envergure  comme la Semaine Nationale de la Culture (SNC), Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), Salon International du Tourisme et de l'Hôtellerie de Ouagadougou (SITHO),  Jazz à Ouaga etc.
  • Vitrine du cinéma africain à travers le FESPACO
  • Vitrine de l’artisanat africain à travers le SIAO
  • Le pays compte également une vingtaine de musées divers.



Les opportunités d'investissements


  • Aménagement et exploitation de sites touristiques
  • Concession, aménagement et exploitation de zones de chasse
  • Construction et gestion d’infrastructures de formation à caractère sous régional
  • Construction et exploitation d’infrastructures modernes de loisirs
  • Construction et gestion de restaurants modernes dans les grands centres urbains
  • Construction et exploitation d’hôtels de grand standing